Section IUne vie

Résultat de plusieurs années de recherches minutieuses, notre biographie exhaustive de Richard Wagner rassemble la plupart des informations connues à ce jour sur la vie du compositeur de la Musique de l’Avenir. Ces informations proviennent notamment des propres écrits du compositeur, ainsi que de correspondances et informations recueillies par les témoignages écrits de ses proches.

Réparties en neuf périodes, chacune de ces sections permet d’accéder à la chronologie complète, année après année, du compositeur.

Retour à l'accueil

1833

Janvier 1833
Vraisemblablement sous l’impulsion de sa sœur Rosalie, Wagner construit un projet de livret pour un futur opéra Les Fées (Die Feen, WWV32), inspiré de la fable théâtrale de Carlo Gozzi, La Donna serpente.

MVRW Die Feen

MVRW Maison Wagner Wurtzburg10 janvier 1833
Wagner dirige sa Symphonie en Ut majeur, WWV29 au Gewandhaus de Leipzig.
Peu après, le compositeur se rend à Wurtzbourg, chez son frère Albert. C’est à ce moment que Wagner accepte le poste (mal rémunéré) de chef des chœurs au théâtre de la ville où son frère est chanteur. Il n’assurera ce poste que pour une saison.

20 février 1833
Wagner entame la composition du livret des Fées, d’après l’ébauche du synopsis qu’il avait initié en janvier de la même année. Le compositeur entame également l’orchestration du premier acte.

Durant le printemps 1833,
Wagner dirige les études préparatoires à Robert le Diable de Giacomo Meyerbeer ainsi que du Vampire de Heinrich Marschner, en vue de représentations au Théâtre de Wurtzbourg.

24 mai 1833
Wagner termine l’orchestration du premier acte des Fées.

6 août 1833
La partition du premier acte des Fées est achevée.

Durant la période de fermeture annuelle du théâtre, Wagner subsiste grâce à l’agent que lui offre sa sœur Rosalie.

23 septembre 1833
En prévision des représentations du Vampire de Marschner, Wagner compose un air de ténor qu’il compose lui-même et destiné à être inséré dans la partition (Air pour le personnage d’Aubry, WWV33)

Décembre 1833
Wagner achève la partition du deuxième acte des Fées, et ébauche l’orchestration du troisième acte ainsi que l’ouverture.
Quelques extraits de cet opéra sont joués au cours d’un concert, en cette fin d’année.

 

Retourner à Une Vie III. Les années de jeunesse et d’apprentissage (1830-1841)