Section IUne vie

Résultat de plusieurs années de recherches minutieuses, notre biographie exhaustive de Richard Wagner rassemble la plupart des informations connues à ce jour sur la vie du compositeur de la Musique de l’Avenir. Ces informations proviennent notamment des propres écrits du compositeur, ainsi que de correspondances et informations recueillies par les témoignages écrits de ses proches.

Réparties en neuf périodes, chacune de ces sections permet d’accéder à la chronologie complète, année après année, du compositeur.

Retour à l'accueil

1834

6 janvier 1834
Richard Wagner achève la composition des Fées.

21 janvier 1834.
Après avoir fait une visite chez sa sœur Klara à Nuremberg, Wagner retourne à Leipzig dans l’espoir de faire accepter Les Fées sur la scène de l’Opéra de la ville, ce qui lui est refusé.

En mars 1834,
Wagner écrit dans une lettre adressée au Directeur de l’Opéra de Leipzig, Franz Hauser, et concernant la responsabilité de ce dernier dans le refus de créer son opéra Les Fées : “Ce qui vous déplaît, c’est mon orientation toute entière.”

10 juin 1834
Wagner écrit et fait paraître un article intitulé L’Opéra allemand, dans Le Journal pour le Monde élégant, revue placée sous la direction éditoriale de Heinrich Laube.

Mi-juin 1834,
Wagner entreprend un voyage en Bohème, notamment à Teplitz, avec son ami Guido Theodor Apel. Durant ce voyage, le compositeur note d’un trait une esquisse pour un nouvel opéra : La Défense d’aimer, s’inspirant très librement de la pièce Mesure pour mesure de Shakespeare.

Fin juillet 1834,
Sur l’invitation de la compagnie théâtrale Bethmann de Magdebourg, Wagner assume la fonction de directeur musical durant la saison estivale de la compagnie à Bad Lauchstädt. Durant ce séjour, Wagner fait la connaissance de la jeune actrice Minna Planer, et de sa fille Nathalie.
NB : Nathalie est le fruit d’une liaison illégitime que Minna avait eue plus tôt, à l’âge de seize ans, avec un certain M. von Einsiedel, mécanicien semble-t-il. En société, Minna fera la plupart du temps passer sa fille Nathalie pour sa sœur cadette, pour dissimuler l’existence de cette première liaison, ou plus prosaïquement, afin que cette dernière n’éclipse pas la beauté de sa mère… ou n’en révèle son âge véritable !

Du 4 au 29 août 1834, 
Wagner travaille à l’ébauche de la composition d’une nouvelle Symphonie en mi majeur (NB : l’ébauche de cette nouvelle composition ne dépassera pas ce stade premier de composition).

12 août 1834
Wagner entreprend un voyage à Weimar à la recherche de la maison de Goethe qu’il trouve “avec curiosité mais sans émotion.” (Mein Leben).
De Weimar, il se rend à Rudolstadt pour y rejoindre la troupe de Magdebourg qui s’y produit en tournée. Le compositeur commence à écrire le livret de La Défense d’aimer.

10 octobre 1834
Wagner prend officiellement ses fonctions et activités en tant que directeur musical au sein de la troupe du Théâtre de Magdebourg.

Retourner à Une Vie III. Les années de jeunesse et d’apprentissage (1830-1841)