Ludwig GEYER

1821

28 septembre 1821
Le jeune Richard Wagner est appelé au chevet de son beau-père, Ludwig Geyer, alors mourant, à Dresde.

30 septembre 1821
Ludwig Geyer meurt des suites d’une pleurésie.
NB : La légende – rapportée par Wagner lui-même quelque temps plus tard voudrait que, alors que son beau-père était à l’agonie, l’enfant interprète une mélodie au piano, se fiant uniquement à son oreille car il n’avait jamais été initié à cet instrument. Ludwig Geyer l’entendant aurait dit : « serait-il doué pour la musique ? » Sur ces paroles, il s’est éteint. « Il aurait voulu faire de toi quelqu’un » prononce Johanna à destination du tout jeune Richard Wagner.

Mi-octobre 1821
Le frère cadet de Ludwig Geyer, orfèvre à Eisleben, accueille Richard Wagner chez lui, et confie son éducation à une école privée.Eisleben-1647