MVRW Maison Thome Leipzig

1823

Au cours de l’année 1823,
Richard Wagner séjourne brièvement auprès de son oncle Adolf à Leipzig, dans la grande maison Thomé où résidèrent jadis Auguste le Fort et Napoléon.
Le jeune Richard Wagner est obligé de passer une nuit dans la grande chambre à coucher d’apparat ornée de tableaux et portraits d’époque. Au milieu de la nuit, l’enfant pousse des cris d’épouvante : il lui semble que les tableaux se mettent à s’animer et des fantômes venir le voir dormir. L’enfant est traumatisé par cet épisode.

La maison Thomé à Leipzig où séjournèrent entre autres Auguste le Fort et ... Napoléon.

NB : cette anecdote a été rendue célèbre par le film muet et en noir et blanc du réalisateur Carl Froelich (1875-1953), Richard Wagner (1913), réalisé pour le centenaire de la naissance du compositeur.

Voir également :
– « Vies et visages de Richard Wagner à travers cent ans de réalisations cinématographiques » (NC)