Section IIIUne Oeuvre

L’œuvre musicale de Richard Wagner est composée d'opéras ou “drames musicaux” allant des “Fées” (Die Feen) à “Parsifal”. Une présentation détaillée de chacune de ces œuvres majeures est ici associée à un ensemble d'articles thématiques, replaçant celles-ci non seulement dans le contexte de sa vie personnelle mais également dans son contexte social, économique et culturel. Cette section regroupe également l'ensemble des œuvres musicales (hors opéra) et son œuvre littéraire.

Retour à l'accueil

MVRW Polonia Ouverture arrangement pour piano de la main de WagnerOUVERTURE POLONIA en Ut Majeur, WWV39

 

L’Ouverture POLONIA fait partie des oeuvres de jeunesse de Richard Wagner, et plus précisément de la période patriotique du compositeur qui voit également naître l’Ouverture Rule Britannia (WWV42) ainsi que l’ Hymne Populaire au Tzar Nicolas pour solistes, choeurs et orchestre (WWV44) dans les annés 1836-1837.

Les circonstances de la composition de cette oeuvre sont à dire vrai assez peu “glorieuses” : les premiers traits de la pièce ont en effet été esquissés au cours d’une nuit de beuverie avec des réfugiés polonais alors que Wagner n’était encore qu’étudiant à Leipzig, en 1832. D’où vraisemblablement le caractère d’extrême dynamisme, de jubilation voire d’excitation que l’auditeur ressent à son exécution. Audacieuse mais un tant soit peu bancale, l’ouverture hésite entre la jubilation extrême des Fées ou bien encore de La Défense d’aimer, les deux premiers opéras du compositeur, et la solennité bruyante de Rienzi auquel Wagner travaillait à cette époque avec ardeur.

Les premières esquisses de cette nuit embrumée qui vit naître les premiers accents retentissants de POLONIA seraient restés lettre morte si le compositeur n’avait pas eu l’opportunité d’entendre à Berlin le Fernand Cortez de Spontini. Ce qui le décida à reprendre son ébauche de composition, au printemps de l’année 1836.

La première exécution de l’oeuvre eut lieu à Magdebourg où Richard Wagner était alors en charge du poste de directeur musical, le 29 mars 1836.

Le manuscrit de l’arrangement de l’Ouverture pour piano par la main de Wagner fut acquis par Stefan Zweig auprès d’un négociant en musique viennois en 1937. Elle fait aujourd’hui partie de la Stefan Zweig Collection, conservée au sein de la British Library de Londres.

Excessivement rare au concert aujourd’hui, son exécution est d’environ douze minutes.

NC

Pour écouter l’Ouverture Polonia en ut majeur, WWV39 de Richard Wagner :

Retourner à Les oeuvres pour orchestre et la musique pour piano