Section IIIUne Oeuvre

L’œuvre musicale de Richard Wagner est composée d'opéras ou “drames musicaux” allant des “Fées” (Die Feen) à “Parsifal”. Une présentation détaillée de chacune de ces œuvres majeures est ici associée à un ensemble d'articles thématiques, replaçant celles-ci non seulement dans le contexte de sa vie personnelle mais également dans son contexte social, économique et culturel. Cette section regroupe également l'ensemble des œuvres musicales (hors opéra) et son œuvre littéraire.

Retour à l'accueil

SONATE N°1 (Opus 1) pour piano en si bémol Majeur, WWV 21

 

L’une des toutes premières oeuvres connues de Richard Wagner qui nous soit parvenue, si bien qu’elle fut longtemps considérée comme “l’opus 1” du compositeur (avant la révision du catalogue (WWV) qui fait aujourd’hui autorité).

Dans cette oeuvre de jeunesse composée en 1831 (Wagner a alors tout juste dix-huit ans), le compositeur s’essaie ici au genre de la “Sonate” pour piano, très en vogue à l’époque romantique et à la manière de Beethoven.

L’oeuvre sera éditée au tout début de l’année 1832 par la maison Breikopf et Härtel avec la mention “opus 1 de Richard Wagner”. Tombée dans l’oubli, elle ne bénéficiera d’une réédition complémentaire que plus de trente ans après l’édition originale, soit en 1862, Dans la tonalité légère du si bémol Majeur, le jeune Wagner déploie toutes les leçons d’harmonie qu’il a apprises auprès de son maître Christian Theodor Weinlig et à qui cette sonate est justement dédiée.

Composée de quatre mouvements (successivement, 1- Allegro con brio ; 2- Larghetto ; 3- Menuetto : Allegro ; 4- Allegro vivace), l’oeuvre dure environ vingt-cinq minutes.

NC

Pour accéder à la partition pour piano sur le site www.imslp.org, cliquez ici

Voir également :
logo_cercle rw « La musique pour piano de Richard Wagner » par Henri Perrier

Pour écouter la Sonate n°1 pour piano en si bémol majeur WWV21 :

 

Retourner à Les oeuvres pour orchestre et la musique pour piano