Retour à l'accueil

“ARRIVÉE PRÈS DES CYGNES NOIRS”
(“Ankunft bei den schwarzen Schwänen”)
Feuille d’album en la bémol Majeur, WWV. 95

Composée peu de temps après la Pièce dans l’album de la Princesse M. (Metternich), cette pièce “de circonstance” est dédiée à la Comtesse de Pourtalès pour remercier cette dernière de lui avoir accordé l’hospitalité pendant l’été 1861, après l’effroyable déroute de la création de Tannhäuser à l’Opéra de Paris, au mois de mars de la même année.

C’est un morceau particulièrement grave (Langsam-lent), d’à peine deux pages et d’une durée d’environ six minutes, où l’on ne peut y voir planer l’ombre de Liszt et de ses paraphrases sur les motifs des opéras de Wagner. Particulièrement nostalgique, cette émouvante pièce pour piano reprend le thème de la phrase d’Elisabeth “Sei mir gegrüsst” de l’air d’entrée de celle-ci à l’acte II de Tannhäuser ainsi que quelques réminiscences, dans les accords et quelques traits mélodiques, de Tristan et Isolde.

L’oeuvre fut publiée pour la première fois en 1897 par la maison d’édition C.F.W. Siegel de Leipzig.

NC

Pour accéder à la partition pour piano sur le site www.imslp.org, cliquez ici

Voir également :
– logo_cercle rw « La musique pour piano de Richard Wagner » par Henri Perrier

Pour écouter « L’arrivée près des cygnes noirs » en la bémol majeur, WWV95 :

Retourner à Les oeuvres pour orchestre et la musique pour piano