Section IIIUne Oeuvre

L’œuvre musicale de Richard Wagner est composée d'opéras ou “drames musicaux” allant des “Fées” (Die Feen) à “Parsifal”. Une présentation détaillée de chacune de ces œuvres majeures est ici associée à un ensemble d'articles thématiques, replaçant celles-ci non seulement dans le contexte de sa vie personnelle mais également dans son contexte social, économique et culturel. Cette section regroupe également l'ensemble des œuvres musicales (hors opéra) et son œuvre littéraire.

Retour à l'accueil

MVRW Hohe BrautLA SUBLIME FIANCÉE
ou BIANCA ET GIUSEPPE
(Die Hohe Braut, WWV40)

Personnages :
Le marquis Malvi
Bianca, sa fille
Le comte Rivoli, fiancé promis de Bianca
Giuseppe, frère de lait de Bianca, fils du maire des domaines du marquis
Vincenzo Sormano
Brigitta, une harpiste
Clara, jeune bourgeoise de Nice
Bonatti, chef d’escouade
Cola, un mendiant
Premier ermite
Deuxième ermite
Paysans et bourgeois, soldats, conjurés, pèlerins, invités, peuple

L’action se déroule en 1793, à Nice et aux alentours

LA SUBLIME FIANCÉE ou BIANCA ET GIUSEPPE, WWV40 : le livret
Lien vers le livret de LA SUBLIME FIANCÉE ou BIANCA ET GIUSEPPE (à venir)

Voir également :
MVRW Die Hohe Braut– logo_cercle rw « Les projets inaboutis d’opéras historiques de Richard Wagner » (PB)
A l’aube de sa carrière, Wagner, visant naïvement le vrai triomphe, souhaitait conquérir Paris. Mais, pour cette conquête, il fallait passer sous les fourches caudines de l’imitation du style dominant. C’est ainsi qu’à Koenigsberg à l’automne 1836 avait pris naissance l’esquisse en prose d’un grand opéra historique : Die Hohe Braut. Le sujet était inspiré d’un roman d’Heinrich König, publié dans la Gazette du Monde Elégant, dirigée par Laube. Wagner adressa l’esquisse de son livret à Scribe, le priant de le mettre en vers conformes aux usages et au goût parisiens, afin qu’il puisse en composer la musique. Vaine requête. C’est alors qu’il s’attela à la rédaction du livret de L‘Heureuse famille des Ours. (lire la suite…) PB

Retourner à LES OPÉRAS IMAGINAIRES DE RICHARD WAGNER