SECTION V – ILS ONT CRÉE WAGNER ET LE MYTHE WAGNÉRIEN

Si Wagner défraya la chronique culturelle et musicale de son temps, s’il fut même un activiste révolutionnaire frappé d’exil et poursuivi par les forces de police même en dehors de son pays, et s’il fut enfin le Maître de Bayreuth célébré comme l’un des artistes majeurs de son époque, l’illustre compositeur n’en demeurait pas moins avant tout un homme fait de chair et de sang, animé de passions, avec un caractère parfois violent, parfois facétieux, et même parfois tendre…

Notre dernier portrait

mvrw Adolphe_Sax 700

Antoine Joseph SAX, dit Adolphe SAX

(né le 6 novembre 1814 - mort le 7 février 1894)
Facteur d’instrument de musique belge

Facteur d’instruments de musique belge
Véritable génial inventeur d’instruments, Adolphe Sax incarne parfaitement l’esprit d’entreprise du 19e siècle. Il est l’une des figures les plus marquantes de la facture des instruments à vent de ce siècle et est surtout connu pour avoir inventé le saxophone.
Mais alors qu’il effectuera la rencontre fortuite de Richard Wagner lors des répétitions du futur désastre de la création française du Tannhäuser à Paris en mars 1861, le compositeur allemand, séduit par la vivacité et l’ingéniosité de ce facteur d’instruments touche à tout, qu’aucun obstacle technique ne semble rebuter  – et protégé d’Hector Berlioz -, saura se souvenir de ce dernier lorsqu’il lui passera commande d’un instrument – appelé communément plus tard le « tuba wagnérien » – capable d’incarner au mieux le son noble et majestueux du motif du Walhalla dans sa Tétralogie à Bayreuth. (lire la suite…)

IV. Les acteurs de l’art wagnérien : Mezzo-sopranos

IV. Les acteurs de l’art wagnérien : Barytons

IV. Les acteurs de l’art wagnérien : Basses

IV. Les acteurs de l’art wagnérien : Metteurs en scène et chorégraphes

Ils ont mis en scène au Festival de Bayreuth