SECTION V – ILS ONT CRÉE WAGNER ET LE MYTHE WAGNÉRIEN

Si Wagner défraya la chronique culturelle et musicale de son temps, s’il fut même un activiste révolutionnaire frappé d’exil et poursuivi par les forces de police même en dehors de son pays, et s’il fut enfin le Maître de Bayreuth célébré comme l’un des artistes majeurs de son époque, l’illustre compositeur n’en demeurait pas moins avant tout un homme fait de chair et de sang, animé de passions, avec un caractère parfois violent, parfois facétieux, et même parfois tendre…

Notre dernier portrait

MVRW KLINDWORTH Karl 400

Karl KLINDWORTH

(né le 25 Septembre 1830 – décédé le 27 Juillet 1916)

Compositeur, chef d’orchestre et violoniste et éditeur de musique allemand
(Père adoptif de Winifred WAGNER)

Karl Klindworth était le fils de Carl August Klindworth et Dorothea Wilhelmine (1800–1853), née Lamminger, fille de l’imprimeur de cour Johann Thomas Lamminger (1757–1805). Il était également le neveu de l’homme politique Georg Klindworth et de l’horloger Karl Friedrich Felix Klindworth (1788–1851).
Enfant, le jeune Klindworth suit des cours de violon et apprend à jouer du piano. N’ayant pas été accepté comme élève de Louis Spohr, il rejoint alors une compagnie de théâtre itinérante en tant que violoniste et chef d’orchestre à l’âge de 17 ans. Plus tard, en 1850, il prend la direction de la Neue Liedertafel à Hanovre. De là, il va à Weimar en1852, et il étudie le piano avec Franz Liszt. Parmi ses camarades se trouvaient Hans von Bülow et William Mason. (lire la suite…)

IV. Les acteurs de l’art wagnérien : Mezzo-sopranos

IV. Les acteurs de l’art wagnérien : Barytons

IV. Les acteurs de l’art wagnérien : Basses

IV. Les acteurs de l’art wagnérien : Metteurs en scène et chorégraphes

Ils ont mis en scène au Festival de Bayreuth
LE MUSEE VIRTUEL RICHARD WAGNER