LES NOCES, WWV31

L’œuvre musicale de Richard Wagner est composée d’opéras ou “drames musicaux” allant des “Fées” (Die Feen) à “Parsifal”. Une présentation détaillée de chacune de ces œuvres majeures est ici associée à un ensemble d’articles thématiques, replaçant celles-ci non seulement dans le contexte de sa vie personnelle mais également dans son contexte social, économique et culturel. Cette section regroupe également l’ensemble des œuvres musicales (hors opéra) et son œuvre littéraire.

LES NOCES, WWV31

Die Hochzeit, WWV31

Projet de drame musical
(Oeuvre de jeunesse)

Livret du compositeur inspiré de diverses pièces dramatiques de  l’auteur allemand Johann Gustav Büsching (1783–1829)

Trois fragments seuls :

1- Introduction
2- Choeur
3- Septuor

 

 

L’oeuvre fut interprétée pour la première fois et donc créée à Rostock, en 1933, à titre posthume.

Dans sa vingtième année, Richard Wagner entreprit son premier essai dans le domaine de l’opéra avec Les Noces dont il écrivit lui-même le texte, comme il le fera toujours plus tard, et commença la composition du premier acte. Le livret complet fut écrit en Bohème, à Pravonin et à Prague, à l’automne 1832 et la partie musicale à Leipzig pendant l’hiver suivant.

Dans son autobiographie Mein Leben, il résume très précisément la trame de l’ouvrage ainsi que la raison qui l’amena bien malgré lui à renoncer à le poursuivre.

En 1879, la Société de Musique de Würzburg ayant été dissoute, le manuscrit fut proposé à la vente. Wagner chercha à le récupérer mais le prix demandé lui parut trop élevé ; il entama alors un procès qu’il perdit. Plus tard, le manuscrit fut acheté par Mrs Burrell. La partition a été éditée en 1912, mais n’a guère suscité d’intérêt si ce n’est celui de la curiosité. À signaler, la première représentation théâtrale à Rostock en 1933, suivie d’une autre à Leipzig en 1938. À notre connaissance, il n’en existe qu’un seul enregistrement réalisé en Angleterre il y a une quarantaine d’années, uniquement de l’introduction avec chœur sans le septuor.

…. pour aller plus loin (onglet suivant)

 

Vous souhaitez apporter des informations complémentaires et ainsi enrichir cet article, contactez-nous !