Section IUne vie

Résultat de plusieurs années de recherches minutieuses, notre biographie exhaustive de Richard Wagner rassemble la plupart des informations connues à ce jour sur la vie du compositeur de la Musique de l’Avenir. Ces informations proviennent notamment des propres écrits du compositeur, ainsi que de correspondances et informations recueillies par les témoignages écrits de ses proches.

Réparties en neuf périodes, chacune de ces sections permet d’accéder à la chronologie complète, année après année, du compositeur.

Retour à l'accueil

1838

Printemps 1838
Trop à l’étroit “dans un logement exigu et inconfortable de la vieille ville” (Mein Leben), les Wagner déménagent “dans un faubourg bien aéré de Petersbourg.”
Richard Wagner prépare les représentations au Théâtre de Riga de Joseph d’Etienne Nicolas Méhul et de Norma de Vincenzo Bellini. “Je fus transporté par l’étude de Joseph, opéra de Méhul ; ce style noble et simple, cette musique émouvante et captivante ne contribuèrent pas pour une faible part à un heureux redressement de mon goût, que la pratique du théâtre avait visiblement corrompu.” (Mein Leben)

Début de l’été 1838
Wagner découvre l’histoire du Vaisseau fantôme, que Heinrich Heine avait rapportée et publiée en 1830, sous forme d’une nouvelle dans Les Mémoires de Monsieur de Schnabelewopski.
A cette époque, le compositeur s’attaque également à la rédaction du livret de Rienzi.

5 août 1838
Wagner achève le livret de Rienzi, le dernier des Tribuns, d’après le roman d’Edward Bulwer-Lytton, Cola Rienzi.

7 août 1838
Sitôt la première version du livret achevée, Richard Wagner entreprend la composition de la musique de Rienzi.

11 septembre 1838
Wagner adresse un appel aux membres de l’orchestre afin d’obtenir leur accord en vue d’un cycle de concerts au cours desquels le compositeur entend diriger un certain nombre d’œuvres symphoniques.
Ainsi sont donnés au cours d’un abonnement des concerts (du 15 novembre 1838 au 7 mai 1839) comprenant les troisième et huitième Symphonies de Ludwig van Beethoven, des œuvres de Mozart, Weber, Cherubini et Mendelssohn, ainsi que quelques-unes des propres compositions (ouvertures) de Wagner.
Par cette initiative, le compositeur s’attire l’inimitié du directeur du Théâtre, Karl von Holtei, qui, décidément, commence à trouver la présence de Wagner un peu trop embarrassante !

15 novembre 1838
Début du cycle de concerts symphoniques dirigés par Richard Wagner au Théâtre de Riga.

Le Théâtre de Riga au XIXème siècle

Durant l’automne 1838,
Richard Wagner compose une mélodie, Der Tannenbaum (Le Sapin), WWV50, sur un poème de Georg Scheurlin.

6 décembre 1838
Richard Wagner termine l’ébauche de l’orchestration du premier acte de Rienzi.

Retourner à Une Vie III. Les années de jeunesse et d’apprentissage (1830-1841)