SOUTENEZ NOTRE PROJET EN ADHÉRANT À NOTRE ASSOCIATION !

Acquérir certaines illustrations (photographies, tableaux issus de collections particulières ou bien de musées) et les mettre en ligne sur internet nécessite l’acquittement de divers et importants droits d’auteurs et de reproduction, des investissements qu’il nous serait impossible de réaliser sans la contribution généreuse des mélomanes et des passionnés qui ont nous ont déjà fait confiance pour la mise en œuvre de notre projet.

Afin de pouvoir réunir les fonds nécessaires au développement de notre site, Le Musée Virtuel Richard Wagner s’est constitué en association à but non lucratif (loi 1901).

En adhérant à celle-ci  (cliquez ici pour télécharger le bulletin d’adhésion et nous apporter votre soutien), vous contribuez au développement de notre projet, des collections d’archives que nous mettons à la disposition du public gracieusement, et vous participez ainsi à cet ambitieux projet de faire de notre site la référence incontournable de tout mélomane sur internet.

NB : notre association bénévole étant attentive à la moindre dépense et ayant opté pour la solution la moins couteuse en termes de frais bancaires, nous vous remercions par avance de bien vouloir privilégier le règlement de votre don  par les deux moyens suivants à l’envoi d’un chèque bancaire :

– soit par virement bancaire sur le compte de notre association (en n’oubliant pas de nous renvoyer par mail ou courrier postal votre bulletin d’adhésion) sur le compte dont les coordonnées figurent ci-après et en précisant dans l’objet de votre virement votre nom et prénoms

Compte bancaire LE MUSEE VIRTUEL RICHARD WAGNER – IBAN : FR76 1679 8000 0100 0002 8127 793 – Code BIC : TRZOFR21XXX

– ou bien directement par carte bancaire via la plate-forme sécurisée PAYPAL (sans pour autant disposer nécessairement de compte PAYPAL) et préserver ainsi la confidentialité des informations relatives à votre carte bancaire), tout en n’oubliant pas de nous renvoyer par mail ou courrier postal votre bulletin d’adhésion, en cliquant ci-dessous :


Le Musée Virtuel Richard Wagner tient à remercier chaleureusement ceux qui ont déjà permis la réalisation de ce projet sur internet.

soutenez nous

ANNÉE 2020
RAPPORT MORAL DU PRÉSIDENT de l’association
« LE MUSÉE VIRTUEL RICHARD WAGNER »

L’année 2020 fut pour nous tous une année, pour le moins “hors du commun” voire “hors de tout contrôle”. Marquée par un arrêt brutal des manifestations culturelles et des spectacles, 2020 fut particulièrement difficile pour tous ceux qui, comme les membres de la communauté wagnérienne, avaient à coeur de pouvoir participer et assister aux représentations des nouvelles productions du Ring annoncées, celle de Paris, celle de Versailles et, bien entendu, celle de Bayreuth.

La stratégie de développement de notre projet, le site internet Le Musée Virtuel Richard Wagner, a donc dû s’adapter aux nouvelles donnes d’un monde culturel en souffrance, en manque cruel de rencontres et d’émotions.

Peu avant le premier confinement, au mois de février 2020, l’équipe du Musée Virtuel Richard Wagner s’est rendue à Toulouse, pour assister – c’était l’une des dernières oeuvres de Wagner à être donnée sur scène avant les confinements successifs – à la nouvelle production de Parsifal au Théâtre du Capitole. Nous avons profité de cette occasion pour tourner les interviews de deux des protagonistes majeurs de cette production, Nikolaï Schukoff (Parsifal) ainsi que Pierre-Yves Pruvot (Klingsor) qui ont confié leurs parcours respectifs face à la caméra de Nicolas Crapanne ainsi que leur vision de leurs rôles et les particularités de l’interprétation de l’allemand à la scène face à un orchestre … wagnérien !

Le premier confinement qui nous a été imposé en mars et a réduit considérablement le nombre d’interactions du public avec les interprètes et les spécialistes du répertoire wagnérien a incité l’équipe éditoriale du Musée Virtuel à faire paraître sur les réseaux sociaux l’annonce de nouvelles publications sur notre site. C’est ainsi six semaines de publications “Autour de Parsifal” durant la période mars-avril 2020 qui ont alimenté nos interactions avec les adhérents de notre association, bienfaiteurs de notre projet, et notre fidèle communauté des réseaux sociaux (en franchissant la barre symbolique des 4.000 abonnés sur la page Facebook du Musée Virtuel Richard Wagner)

Cet ancrage de notre projet dans la communauté wagnérienne a montré des résultats particulièrement significatifs en termes de fréquentation de notre site : de mars 2019 où nous comptions 1.083 utilisateurs par mois (en moyenne), le site comptait dès mars 2020, une hausse significative de fréquentation portée à 2.481 utilisateurs par mois. Cette dynamique n’a dès lors cessé de poursuivre sa tendance à la hausse : au mois de décembre 2020, le site du Musée Virtuel Richard Wagner comptait 3.574 utilisateurs en moyenne par mois. En un peu moins de dix-huit mois, le taux de fréquentation de notre site a donc été multiplié par 3, ce dont nous ne pouvons bien évidemment que nous réjouir. Et qui inscrit de manière durable et pérenne notre projet dans le paysage internaute wagnérien.

A l’issue du mois consacré à Parsifal, et fiers des résultats que nous étions en mesure d’afficher, nous nous sommes attachés de manière plus régulière encore à faire paraître une quantité d’articles inédits tous plus diversifiés et passionnants, provenant de la plume d’auteurs spécialistes du répertoire wagnérien qui ont eu la générosité de nous autoriser à reproduire leurs écrits sur nos colonnes.

C’est ainsi que fin décembre 2020 nous comptions plus de 17 nouveaux articles totalement inédits ainsi que la contribution de de 12 nouveaux auteurs, parmi lesquels les plus prestigieux d’entre eux, nous remercions au passage, l’aimable collaboration de Jean-François Candoni, Christophe Imperiali, Nicolas Dufetel ou bien encore Chris Walton, pour n’en nommer que quelques-uns ; les autres se reconnaîtront, nous les remercions tout autant.

C’est ainsi toute une nouvelle série d’articles particulièrement inédits que nous avons eu le privilège, l’honneur et le plaisir de communiquer au plus grand nombre : Wagner et son univers… tous terrains confondus ! Depuis les célébrations dictées par l’année 2020 : commémoration de l’anniversaire du roi Louis II de Bavière, à celle de l’anniversaire du mariage de Richard et Cosima ainsi que celui du grand Beethoven, figure révérée de notre compositeur préféré… à des thèmes plus inattendus. Ainsi avons-nous invité nos lecteurs à se “propulser dans une galaxie très, très lointaine” (pour comparer les rapports entretenus par le Ring wagnérien avec la Trilogie Star Wars). Nous avons également convié nos lecteurs à une balade dans le jardin enchanté d’un Klingsor attiré irrésistiblement par une bacchanale de Tannhäuser du côté du château de Salvador Dali à Pubol, mais également fait découvrir d’autres auteurs moins attendus au rendez-vous du wagnérisme tels Julien Gracq ou bien encore Marcel Proust.

Afin d’être au plus près de nos adhérents et de répondre enfin au souhait que ceux-ci avaient exprimés d’être tenus au courant régulièrement de l’avancée de notre projet et de l’enrichissement de notre matière éditoriale, en terme de nouveaux articles et de nouveau contenu, notre petite équipe de six personnes bénévoles a mis un point d’honneur à faire paraître régulièrement une lettre d’information (envoyée par mail à tous ceux qui avaient exprimé le souhait de recevoir celle-ci) qui, dès le début du mois de septembre a été envoyée de manière récurrente. 

Devant le succès rencontré par cette dernière, mais également tout le travail que cela représente en amont, d’hebdomadaire, cette lettre d’information paraîtra et sera désormais envoyée en ce qui concerne l’année 2021 à un rythme bimensuel.

Ce sont donc pas moins d’une trentaine de nouveaux articles que les adhérents de notre association ainsi que les six Cercles francophones partenaires du Musée Virtuel Richard Wagner recevront ainsi à l’occasion de notre nouvelle saison. Avec toujours comme volonté de sillonner les chemins les plus fréquentés du wagnérisme, mais aussi les plus secrets et les plus originaux. 

Faute de Festival d’été à Bayreuth, et donc privés de chanteurs, nous n’avons pas pu être en mesure de réaliser les interviews nécessaires à compléter notre panorama des chanteurs wagnériens qui nous font l’amitié de nous réserver un peu de leur temps entre deux représentations et se prêtent au jeu de la caméra de notre série “Une Voix pour Richard Wagner” ; nous étant rendus à Bayreuth envers et contre tout virus, l’équipe de tournage de notre projet a eu le privilège de rencontrer le Dr Sven Friedrich, conservateur du Musée Richard Wagner à Wahnfried (Bayreuth) : nous avons réuni les images nécessaires à la réalisation de deux films : “Histoire de Wahnfried et du Musée Richard Wagner” ainsi que “Le Carnet brun de Richard Wagner” qui seront mis en ligne courant de l’année 2021.

Plus que jamais, le Musée Virtuel Richard Wagner a démontré sa force de proposition en matière éditoriale, son dynamisme et sa détermination. Le projet, né à peine il y a cinq ans sur le coin d’une table, mais déjà la tête “dans les étoiles du firmament wagnérien” s’inscrit désormais parmi les projets les plus complets, sérieux et aboutis consacrés à la vie et à l’oeuvre de Richard Wagner.

L’ensemble des membres du comité directeur de l’association Le Musée Virtuel Richard Wagner tient à remercier le soutien généreux et fidèle de ses adhérents donateurs.

Cette fantastique aventure génère chaque jour de fantastiques projets ; nous comptons sur la fidélité de son public pour lui faire dépasser les limites de … l’impossible !

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.
(Mark Twain)

Paris, le 25 janvier 2021,

Pour l’association
Le Musée Virtuel Richard Wagner,

Nicolas CRAPANNE,
Président.

Pour relire quelques-uns des articles inédits de l’année 2020 … et avant l’arrivée des toutes prochaines publications de l’année 2021 :

« Huile essentielle de rose et ananas: l’amitié de Julius Cyriax et Wagner et les premières années de la London Wagner Society » par Barbara EICHNER et Guy HOUGHTON ; « Beethoven instrumentalisé : le self-marketing et l’image médiatique de Richard Wagner » par Nicholas VAZSONYI ; « Liszt et la « propagande wagnérienne » par Nicolas DUFETEL ; « Une Visite à Beethoven, épisode de la vie d’un allemand » (texte original, nouvelle) de Richard Wagner, 1840, dans la traduction française de Henri Silège), « Les sources littéraires du poème de Lohengrin » par Alain DURIAU ; « Les Dieux wagnériens et leurs ancêtres nordiques dans la Tétralogie » par Alexandre MONTHEILLET ; « Roberto Alagna » par Nicolas CRAPANNE ; « Les premières représentations wagnériennes en Italie » par Jacques BARIOZ; « De haut en bas de l’escalier, acoustique et tempi dans Traüme et Siegfried-Idyll » par Chris WALTON; « Louis II et Wagner, l’affaire du portrait » par Luc ROGER; « Du Ring à Star Wars : analyse des différents leitmotivs de Star Wars et du Ring des Nibelungen » par Sarah BERGDOLL ou dans la même thématique « John Williams et Wagner: le leitmotiv du Walhalla jusqu’à une galaxie, très, très lointaine… » par Conor POWER.

Quant à 2021, de nouveaux articles tout à fait inédits rédigés par des experts internationaux seront mis en ligne sur notre site dans les tous prochains jours. Fidèles à notre ligne de conduite éditoriale, nous avons porté un soin tout à fait particulier au choix de ceux-ci. Afin de pouvoir correspondre aux attentes des publics provenant des horizons les plus divers, de celui des passionnés les plus connaisseurs aux néophytes, moins chevronnés dont beaucoup viennent à nous afin d’enrichir leurs bases de travail pour de hauts diplomes universitaires.
C’est ainsi que le début de l’année nous emmeènera à la redécouverte des auteurs classiques espganols qui influencèrent Wagner pour le cadre dramatique de nombre de ses drames musicaux, que nous vous feront découvrir, après avoir longuement traité des influences des pensées de Hegel, Nieztsche ou bien encore Schopenhauer, celles peut-être moins connues, mais tout aussi décisives la construction de l’univers de Richard Wagner que les leçons qu’il tira des écrist de Proudhon, ou, dans un tout autre registre de Gobineau. Mais comme l’extraordinaire de la fulgurance de l’aventure wagnériennenes ne s’arrête pas à la mort du compositeur, nous analyserons de manière critique et détaillée les chemins que prit cet engouement artistique et musical sans précédent sur les plus grandes scènes lyriques internationales, voire les plus inattendues, telles les Festivals Wagner organisés… à Cuba, par exemple, une contrée dans laquelle bien audacieux furent ceux qui osèrent parier un tel exploit.
Des textes fascinants, tout aussi passionnants que fascinants qui sont autant de rendez-vous que nous vous promettons en ce début d’année. Une manière de vous convier à des voyages à travers le temps et l’espace, en cette période d’incertitude qui nous a tellement heurtés et que nous souhaitons tous pouvoir oublier au plus vite. Une manière également, de poursuivre notre si ambitieux projet en incrémentant chaque jour un peu plus d’informations et d’éléments notre travail qui, plus que jamais, peut s’enorgueillir du titre de premier projet le plus ambitieux consacré à un compositeur et son oeuvre sur internet.

Le Musée Virtuel Richard Wagner
remercie tous ses auteurs et collaborateurs de l’année 2020
et souhaite à tous une année 2021 pleine d’espoirs et de passions.

Remerciements :
Jacques BARIOZ – Ramon BAU – Annie BENOIT – Sarah BERGDOLL – Michèle BESSOUT – Pascal BOUTELDJA – Jean-François CANDONI – Michel CASSE – Roger COBIGO – André DEMARCK – Françoise DERRE – Nicolas DUFETEL Barbara EICHNER – Guy HOUGHTON – Maria INFIESTA – Marie-Bernadette FANTIN-EPSTEIN – Laurent GUIDO – Christophe IMPERIALI – Kalle Olavi LUNDAHL – Eva PERRIER – Cyril PLANTE – Dominique POREBSKA-QUASNIK – Conor POWER – Luc ROGER – Solange ROUBERT – Axel RUIZ – Mathieu SCHNEIDER – Nicholas VAZSONYI – Chris WALTON
ainsi que…
Richard et Cosima WAGNER.

Le Musée Virtuel Richard Wagner remercie également tous ses partenaires et généreux donateurs sans qui cette aventure n’aurait jamais eu lieu.

Un film réalisé par Nicolas CRAPANNE,
Rédacteur en Chef du Musée Virtuel Richard Wagner

Musique : Richard Wagner, Le catéchisme des enfants pour l’anniversaire de Cosima
(Kinder-Catechismus zu Cosels Geburstag), choral (composé en 1873 et remanié en 1874) WWV106B
version pour voix d’enfants et orchestre. Création le 25 décembre 1873 à Bayreuth (Wahnfried)

@ Le Musée Virtuel Richard Wagner,
tous droits réservés, décembre 2020