MUSEE RICHARD WAGNER, JAGDSCHLOSS ET LOHENGRINHAUS, PIRNA GRAUPA (ALLEMAGNE)

L’œuvre musicale de Richard Wagner est composée d’opéras ou “drames musicaux” allant des “Fées” (Die Feen) à “Parsifal”. Une présentation détaillée de chacune de ces œuvres majeures est ici associée à un ensemble d’articles thématiques, replaçant celles-ci non seulement dans le contexte de sa vie personnelle mais également dans son contexte social, économique et culturel. Cette section regroupe également l’ensemble des œuvres musicales (hors opéra) et son œuvre littéraire.

MUSEE RICHARD WAGNER

Jagdschloss et Lohengrinhaus, Pirna Graupa (Allemagne)

RICHARD WAGNER STÄTTEN – GRAUPA (PIRNA)
C’est dans cette toute simple maison de campagne que Wagner composa, entre mai et juillet 1846, les premières esquisses de Lohengrin : loin des agitations politiques de Dresde dont le bruit enfle, le compositeur y avait trouvé un véritable havre de paix. Outre la maison même dans laquelle Wagner séjourna en compagnie de son épouse Minna, un impressionnant musée a vu le jour en 2013 pour le bicentenaire du compositeur sous le patronage inestimable du Maestro Christian Thielemann. A travers les six salles d’exposition, le Musée permet de mieux comprendre l’oeuvre de Richard Wagner et les rapports passionnels – et parfois conflictuels – qu’eut celle-ci à surmonter pour se faire accepter. Et le génie de son auteur, se faire reconnaître…

« Dieu merci, je suis arrivé à la campagne… dans la région la plus charmante de la Suisse saxonne, et je commence à respirer facilement, en tant qu’être humain et en tant qu’artiste ».
Richard Wagner a écrit ces lignes dans une lettre à l’écrivain Karl Gaillard (1813-1851, fondateur et directeur de la « Berliner Musikalische Zeitung » de 1844 à 1847) envoyée de Graupa à Berlin le 21 mai 1846.

 

RICHARD WAGNER ET PIRNA-GRAUPA

MVRW Pirna GraupaApparemment, Wagner trouva là toutes les conditions nécessaires  propices au calme intérieur, pour se détendre et être musicalement inspiré à tel point qu’il envoya des lettres élogieuses à ses amis et – sûrement le résultat le plus remarquable de son séjour à Graupa – coucha sur le papier l’esquisse de la composition complète de son opéra Lohengrin, dans une sorte de frénésie créative et dans un court laps de temps.

La beauté de la région, que de nombreux chemins de randonnée permettent de parcourir, est propice au repos et à la réflexion. Poumon vert à proximité des villes de Dresde et Pillnitz, Graupa fut pour Wagner un véritable havre de paix. Il profita pleinement de la région qu’il explora à pied, tandis que sa musique lui trottait dans la tête.

Commémorant le séjour de Wagner à Graupa (du 15 mai à la fin du mois de juillet 1846), Max Gaßmeyer, professeur au lycée de Leipzig, initia en 1907 les « salles commémoratives » du Schäfersche Gut, la maison Lohengrin actuelle. Il agrandit sa propre collection Wagner par le biais de cadeaux de personnes privées et de la famille Wagner à Bayreuth. Cela établit la base de la collection actuelle du musée. Pendant les 100 ans de son histoire, la maison Lohengrin a connu des fermetures et des réouvertures, des reconstructions, des pertes d’objets de la collection, et de nouveaux aménagements.

En anticipation du 200e anniversaire de Wagner en 2013, la maison Lohengrin a été somptueusement rénovée et sa structure intérieure restaurée dans sa forme originale de 1840. Le salon du rez-de-chaussée contient une exposition sur « l’opéra Lohengrin de Wagner ». Les visiteurs peuvent aussi apprécier les lieux de vie de Wagner qui ont été reproduits à l’identique, ainsi que des modules audios sur le séjour du Maître à Graupa.

 

LE MUSEE AUJOURD’HUI

SECTION 3 PIRNA GRAUPA 2000Dans le même temps, le Chemin de la Culture Wagner dans le Schlosspark (parc du château) a été créé, lequel contient des panneaux d’information sur les différentes étapes de la vie de Wagner.
En janvier 2013, la nouvelle exposition permanente – considérablement plus importante – a été ouverte (conservée par le chef d’orchestre américain Michael Hurshell) au Jagdschloss (pavillon de chasse). La vie et l’oeuvre de Wagner durant l’année 1850 passée en Saxe, sont présentés en six espaces à l’intérieur du musée.

Au travers d’installations audiovisuelles et multimédias le visiteur pourra découvrir le processus créatif de Wagner, des textes poétiques, la composition et les innovations musicales jusqu’à la mise en scène ; les dernières œuvres du compositeur ne sont pas négligées, puisque la base de leur contenu musical et dramatique a été créée pendant ses années à Dresde. Le Jagdschloss offre des possibilités totalement nouvelles pour un concept holistique de musée et d’événement.

Richard Wagner à Graupa : il n’a pas été destiné à être une simple offrande aux connaisseurs des œuvres du compositeur. Les Richard-Wagner-Stätten ont été conçus comme lieux de rencontre pour les spécialistes de Wagner et les mélomanes en général, comblant les brèches générationnelles et fonctionnant comme un lien entre l’expérience de la nature et de la culture.

 

RICHARD WAGNER STÄTTEN – GRAUPA (PIRNA)
MAISON LOHENGRIN – Richard-Wagner-Straße 6, 01796 Pirna OT Graupa
JAGDSCHLOSS – Tschaikowskiplatz 7, 01796 Pirna OT Graupa

Tel : +49 3501 461 960-0

Horaires d’ouverture du Musée :
Du 1er novembre au Jeudi Saint :
du mardi au vendredi : de 11h00 à 17h00
les samedi/dimanche et jours fériés : de 10h00 à 17h00
Du vendredi Saint au 31 octobre :
du mardi au vendredi : de 11h00 à 17h00
les samedi/dimanche/jours fériés : de 10h00 à 18h00
(ou sur réservations téléphoniques)

Email : wagnerstaetten@pirna.de
Site internet : www.wagnerstaetten.de

 

Vous souhaitez apporter des informations complémentaires et ainsi enrichir cet article, contactez-nous !