TANNHÄUSER ET LE TOURNOI DES CHANTEURS À LA WARTBURG, WWV70 : BIBLIOGRAPHIE SPÉCIFIQUE

L’œuvre musicale de Richard Wagner est composée d’opéras ou “drames musicaux” allant des “Fées” (Die Feen) à “Parsifal”. Une présentation détaillée de chacune de ces œuvres majeures est ici associée à un ensemble d’articles thématiques, replaçant celles-ci non seulement dans le contexte de sa vie personnelle mais également dans son contexte social, économique et culturel. Cette section regroupe également l’ensemble des œuvres musicales (hors opéra) et son œuvre littéraire.

Tannhäuser et le tournoi des chanteurs à la Wartburg, wwv70

Tannhäuser und der Sängerkrieg auf Wartburg, WWV70

BIBLIOGRAPHIE SPECIFIQUE

Publications Anterieures A La Creation

Sur Les Sources Litteraires Traitant De La Legende De Tannhäuser

(les sources de l’argument disponibles dans les années 1830 et dont Wagner a pu disposer, sont, entre autres, les suivantes)

  • Johann Christoph WAGENSEIL, L’Art divin des Maîtres Chanteurs, in « De sacri Rom.[ani] Imperii libera civitate Noribergensi commentatio ; accedit de Germaniæ Phnascorum, origine, præstantia, utilitate et institutis sermone vernaculo liber », Altdorf, 1697;
  • Ludwig TIECK, Le fidèle Eckhart et le Tannenhäuser, nouvelle in « Die Märchen aus dem Phantasus », 1812;
  • J.C.S. THON, Le Château de la Wartburg : contribution à la connaissance des temps anciens (Schloss Wartburg: ein Beytrag zur Kunde der Vorzeit), 1815
  • E.T.A. HOFFMANN, Le Combat des chanteurs (Der Kampf der Sänger), nouvelle in « Les Frères de Saint-Sérapion », vol. 2, 1819, troisième section
  • Heinrich HEINE, Le Tannhäuser, légende, poème en trois parties, 1836.
  • Ludwig BECHSTEIN (présent. par), Les Légendes d’Eisenach et de la Wartburg, de l’Hörselberg et de Rheinhardsbrunn
  • C.T.L. LUCAS, À propos du tournoi de la Wartburg, étude, 1838

 

PUBLICATIONS POSTERIEURES A LA CREATION (XIXème et début XXème siècles – contemporaines ou non de Richard Wagner)

  • Édouard Schuré, Tannhæuser, lettre à M. de Wolzogen sur l’exécution de ce drame, à Bayreuth, en 1891, Librairie Fischbacher, 1892– Albert Lavignac, Analyse de Tannhäuser, deux chapitres extraits de Le Voyage artistique à Bayreuth, 1897 ; texte sur wikisource
  • Richard WAGNER, Ma Vie, trad. N. Valentin et A. Schenk, 3 vol., Librairie Plon, 1911-12.
  • Gaston PARIS, Légendes du Moyen Âge, 3e édition, Hachette, 1908. Chapitre « La Légende du Tannhauser », p. 111 ; texte sur Gallica [archive]
  • Alfred Ernst et Élie Poirée, Étude sur Tannhaeuser de Richard Wagner – Analyse et guide thématique, A. Durand et fils – Calmann-Lévy, 1895 ; texte sur Gallica [archive]
  • Georges Servières, Tannhäuser à l’Opéra en 1861, Paris, Fischbacher, 1895

 

PUBLICATIONS CONTEMPORAINES (XXème siècle à nos jours)

  • Michel PAZDRO (dir.), Jean Cabourg, Christophe Capacci, Michel Debrocq, Pierre Flinois, Philippe Godefroid, Stéphane Goldet, François Grandsir, Piotr Kamiński, Lucie Kayas, Fernand Leclercq, Alain Poirier, Pascale Saint-André, Dominique Jameux, Dennis Collins, Françoise Ferlan, Georges Pucher et Dominique Sila, Guide des opéras de Wagner : Livrets – Analyses – Discographies, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique », 1998
  • Paul Boulet, Richard Wagner et le douanier Edmond Roche, Paris, 1951
  • Martine Kahane et Nicole Wild, Wagner et la France, Bibliothèque nationale et Théâtre national de l’Opéra de Paris, éditions Herscher, 1983 (ISBN 2 7335 0059-7)-Ilias Chrissochoidis, Heike Harmgart, Steffen Huck, and Wieland Müller, « ‘Though this be madness, yet there is method in’t’: A Counterfactual Analysis of Richard Wagner’s Tannhäuser [archive], Music & Letters 95:4 (November 2014), 584-602. (By subscription)-Vincent Teixeira, Richard Wagner et Charles Baudelaire autour de la création de Tannhäuser à Paris en 1861– Joris-Karl Huysmans, « L’Ouverture de Tannhäuser », in Croquis parisiens, ch. VII « Paraphrases ».

Vous souhaitez apporter des informations complémentaires et ainsi enrichir cet article, contactez-nous !

LE MUSEE VIRTUEL RICHARD WAGNER